Top Social

des zines russes!

|

j'adore les zines qui présentent leurs bonnes idées avec un petit budget, symbole de créativité et de débrouillardise. j'en ai trouvé deux sur le site behance dernièrement.

le premier est de Tanya Vino de moscou. une touche de «punk» qui revient et qui fait plaisir pour la spontanéité qu'elle offre. dessin, collage, mauvaises photocopies, tout y est dans la tradition des zines de la première heure. j'ai adoré.

le deuxième est de Masha Shishova, une illustratrice elle aussi de moscou. dans le sien, peut être un petit peu plus de budget. son zine agrémenté de bleu est très beau et inspirant. les illustrations, fusain et encre, sont très réussies. faites le tour de sa page.

parce qu'aujourd'hui, on prend le temps de le réaliser...

|
belle journée à vous!

je serai dans le «Flow Tear Calendar 2019»

|

vous connaissez le magazine Flow? il s'agit d'une magnifique publication avec tout plein d'items en papier: des petits cahiers, des étiquettes, des cartes postales, des livrets de démarche, etc.

Flow a été créé à amsterdam il y a plusieurs années. les fondatrices ont tellement bien compris leur clientèle cible, que maintenant, ce magazine existe en anglais, en français et en allemand, je crois. un réel «success story» dans le monde de l'édition.

l'équipe a fait un appel de dossier pour des images/illustrations qui pourraient servir dans leur calendrier 2019 (voir version 2018 ici), car Flow publie aussi des livres/cahiers toujours très inspirants. vous en trouverez parfois dans quelques librairies montréalaises.

bref, je viens de recevoir une réponse aujourd'hui. ils prennent une de mes quatre suggestions, celle en haut à gauche. j'ai utilisé mes dessins que j'avais faits pour «yes madame» et je leur ai ajouté une phrase en lien avec la créativité au sens large. l'utiliseront-ils sur une page complète? ou un petit ornement quelque part? je n'en ai aucune idée. j'avoue que savoir que j'en ferai partie me fait déjà un immense plaisir!

on s'en reparle, je devrais recevoir deux copies en septembre prochain.

le club des Doudoux

|

Connaissez-vous le Club des Doudoux? publié par la maison d'édition québécoise Ma bulle (Diane Primeau et Philippe Barey), ces magnifiques livres sont destinés à un public de 2 ans et plus.

je vous en parle parce qu'ils offrent sur leur site une série d'activités à télécharger gratuitement. je voulais partager avec vous la bannière spéciale saint-valentin, que j'adore. il s'agit de l'imprimer, de la couper et de l'accrocher bien visible. ça fait toujours plaisir de se faire dire «je t'aime», non?

profitez de votre prochaine visite en librairie pour jeter un oeil sur les aventures de Dafné et les Doudoux, çar cette maison d'édition a besoin d'amour aussi!

Deborah Roberts, artiste coup de cœur

|

j'ai découvert les collages de Deborah Roberts dans New York magazine. j'ai eu un coup de cœur instantané. alors j'ai lu l'article et j'ai cherché plus loin.

elle crée des femmes aux multiples facettes. contrairement à ce que l'on voit habituellement, ses femmes sont fortes, ont beaucoup, beaucoup de personnalité et on aurait envie de les rencontrer. il y a aussi de l'humour chez ses femmes, c'est ce que j'ai aimé.

«For this project, Roberts, who frequently creates images of young girls, used more adults than she usually does — Rihanna’s eyes, Michelle Obama’s arms, and Issa Rae’s hands, among others. She calls these subjects her “breakthrough women” and imagines them as the future of the girls she typically depicts. “These women, they broke through!” she says. “They told Misty Copeland she was too short, too old. She broke through! Rosa Parks sat down and didn’t get up. She broke through!”»

sur son site, vous trouverez encore plus de femmes de tous les âges et aussi tout le reste de sa création artistique comme des installations, de la peinture, etc. à voir et à découvrir absolument!

doodler et dessiner dans la cuisine

|

apparemment, doodler (dessiner sans avoir d'idée), est excellent pour votre créativité. dans cet article, on peut lire qu'il a été prouvé que si vous «doodlez» pendant une conversation téléphonique, par exemple, vous vous souviendrez de votre discussion plus facilement. doodler aide à votre concentration, peut devenir une forme de détente et/ou d'exploration artistique.

«It turns out that doodling also show what’s going on in our subconscious. The marks made while doodling can help us process emotions, much in the same way writing in a journal can help. Combine the two and you have a creative way to express emotion.»

parfois, on se demande quoi dessiner. j'ai reçu récemment le livre «the kitchen studio» de Peter Jenny. un petit livre de la série «learning to see» sorti il y a quelques années.

j'ai beaucoup aimé l'approche de ce livre. la cuisine étant un lieu où nous nous sentons bien, ça semble évident d'y faire un «workshop» dessin. dans le livre, on nous propose plusieurs façons artistiques de travailler et de créer. on nous suggère des thèmes: silhouette, topographie, changement d'usage, etc.

le livre de petit format est rempli d'exemples, de textures, de photos, de dessins, etc. j'ai vraiment aimé cette idée. je garde ça en tête, car les résultats sont très originaux à partir de matière et d'objets très simples qu'on retrouve dans toutes les cuisines.

coloriage sur gravures

|

le coloriage sur des gravures anciennes est une façon de faire quelque chose d'interdit en temps normal. personne n'ose toucher à ces magnifiques gravures! même moi avec mes vieux livres... je n'ose pas. il y a le mouvement #colorourcollections de plusieurs grandes bibliothèques à travers le monde qui offre chaque année une série d'images pour justement, le coloriage.

en 2018, plus de 160 institutions participent à cet événement. pour pouvez toutes les trouver sur ce site. l'intérêt est de voir le choix de certaines bibliothèques spécialisées. Une des librairies de McGill en fait partie. c'est aussi une belle façon de mettre la main sur des gravures intéressantes, souvent des trésors ou curiosités cachés.

projet voyage: Copenhague

|

10 ans après tout le monde, me voici dans l'ambiance scandinave. c'est aussi la destination de mon voyage quelque part au printemps prochain. alors je m'informe et je m'inspire. bien que ce n'est pas vraiment difficile, les beaux livres sont nombreux.

je viens d'en regarder un récemment. «le fil rouge, design nordique» chez phaidon est surtout ça, de l'inspiration pure. des tonnes des magnifiques photos sur la beauté du design au quotidien. j'ai adoré bien sûr. c'est surtout le raffinement de l'édition qui m'a fait plaisir. le papier mat rend très bien les textures de bois et autres. la couverture avec les nombreuses réelles coutures rouge, inégales avec des fils qui dépassent, un coup de coeur!

si vous avez des idées ou des pistes sur copenhague, n'hésitez pas à m'en faire part!

parce que c'est beau!

|

allez voir Astrocyte, une œuvre immersive de l'artiste et architecte Philip Beesley. ça donne des photos magnifiques et ça doit être franchement intéressant d'y être. Astrocyte est une œuvre présentée dans le cadre de Design Exchange’s EDIT: Expo for Design, Innovation, and Technology, un événement pour discuter du design du futur. l'artiste fait plusieurs d'installations de ce genre toutes riches visuellement. à voir en ligne à défaut de les vivre réellement.

pour rester dans le genre un peu scientifique et artistique, voir les photos de Craig Burrows qui utilise une technique «ultraviolet-induced visible fluorescence» (fluorescence visible induite par les ultraviolets...?). pour voir l'étendue de sa recherche, visitez sa page flickr.

un mercredi céramique

|

j'aime beaucoup suivre ce qui se passe dans le monde de la céramique. sans doute parce que c'est près de la porcelaine, de la vaisselle, objets que j'aime tout particulièrement.

comme la tendance est au beigne, il est intéressant de voir le travail de Jae Yong Kim (corée du sud) qui en a fait des tonnes tous plus beaux et appétissants les uns que les autres. on peut voir son processus sur son compte instagram et l'article ici. impressionnant.

si vous aimez la typographie ou les caractères de dactylo, vous aimerez la ligne de céramique de Laura C. Hewitt (alaska). une partie de cette collection est faite avec le code binaire, des «0» et des «1». j'adore. voir aussi l'étendu de son travail ici.