mes livres trouvent leurs maisons

lundi, mai 29, 2017

j'avais deux livres à l'exposition «Built» de 23 Sandy Gallery. à ma grande surprise, j'ai appris récemment que mes deux livres étaient vendus. Everyone needs a home est maintenant à l'University of California Berkeley et Floor plan with mementos fait partie de la collection du Bainbridge Island Museum of Art. une magnifique nouvelle, j'avoue.

la moins bonne nouvelle est arrivée peu après. Laura Russell nous apprenait qu'elle vendait sa maison et fermait sa galerie après 10 ans d'existence. artiste elle-même, elle veut mettre du temps sur sa propre pratique artistique pour au moins un an. pour la suite des choses, ça restera à préciser éventuellement.

j'ai reçu plusieurs très bons commentaires et marques d'encouragement depuis que je fais du livre d'artiste. Laura Russell est celle qui m'a donné la tape dans le dos dont j'avais besoin pour me lancer dans ce milieu de manière plus professionnelle. je lui demandais de trouver des maisons à mes livres, ce qu'elle a fait à plusieurs reprises. je travaillais souvent sur ses thèmes d'exposition car ils m'allumaient. c'était toujours des sujets intéressants.

cela veut donc dire pour ma part que je devrai travailler et diffuser autrement. j'ai des idées, mais c'est effectivement une étape pour moi. à suivre...


des dessins comme des données

samedi, mai 27, 2017

google a décidé de faire une banque de données de dessins. «Quick Draw, the Data!» présente les dessins de plus de 15 millions de personnes ce qui totalise des millions et des millions de dessins naïfs, vu la méthode employée.

avec le site Quick, Draw!, vous avez 20 secondes pour dessiner la chose mentionnée. avec votre souris ou avec un crayon si vous utilisez une tablette.

les dessins apparaissent sous vos yeux, c'est vraiment impressionnant. j'adore me perdre là dedans...

à vous d'y participer à votre tour!




les endroits abandonnés, on se demande toujours...

vendredi, mai 26, 2017

les endroits abandonnés nous attirent. on aime voir, savoir, on est curieux.

j'ai acheté dernièrement le livre «abandoned places» du photographe Henk Van Rensbergen. il s'agit d'un petit format présentant un choix personnel de ses photos des dernières années. j'ai beaucoup aimé lire les quelques courtes histoires qui accompagnent ce type d'aventure photos: en pleine nuit ou pas, avec ou sans gardien et chien méchant, bref, ça personnalise beaucoup ce type de prise de vue. beaucoup à voir sur son site.

j'ai aussi trouvé les photos de Bob Thissen qui fait un peu la même chose. beaucoup à voir là aussi.

on se demande toujours pourquoi des lieux, souvent publics, ont été laissés soudainement à l’abandon alors qu’il reste des livres, des documents, des meubles, etc. c’est toujours intrigant.

voir quelques carnets de J.M.W. Turner

mardi, mai 23, 2017

quand je pars en voyage, j'essaie de faire une visite dans un des cabinets de dessin d'un musée. il faut trouver et écrire à ce département du musée, savoir ce que l'on veut voir, prendre rendez-vous et se présenter avec une pièce d'identité quand on vous ouvre la porte.

j'aime beaucoup les carnets de l'artiste, et j'ai eu la chance d'en voir quelques-uns de J.M.W. Turner.

à londres, c'est à la Tate Britain que je suis allée. nous avons pu voir trois carnets sur les quelques 300 qui existent. en fait, ses carnets sont la seule portion de son travail qui m'intéresse vraiment. il y a une telle liberté dans son geste, ça en devient abstrait et très contemporain. il faut voir à quel point les couleurs sont restées vibrantes et les papiers n'ont pas jauni.

ce musée offre beaucoup plus, on peut pratiquement tout voir en ligne maintenant. voici quelques liens
son carnet «Skies», qui a été publié en livre maintenant.
• pour ma part, j'aime particulièrement la période après 1836.

la prochaine fois, j'essaierai de voir des carnets d'artistes plus contemporains.

que des images... qui font réfléchir

samedi, mai 20, 2017
je les partage ici pour les conserver en quelque sorte. elles viennent toutes de l'infolettre de Austin Kleon.

un graphique de son cru que j'adore!


une phrase de l'auteur Amy Krouse Rosenthal (lire le billet ici)


et un manifeste pour les périodes où on se perd un peu...


bon long week-end.

le crayon plomb soluble à l'eau

vendredi, mai 19, 2017

je ne passe pas beaucoup de temps dans les boutiques de matériel d'artiste ici, elles sont trop portées sur l'univers craft. en europe par contre, c'est une autre histoire.

je ne connaissais pas ce crayon plomb soluble à l'eau. c'est mon amie Isabelle Laliberté qui m'en a parlé lors d'une rencontre tout à fait improbable dans l'autobus pour me rendre à l'aéroport. Elle «sketche» beaucoup Isabelle, cette architecte québécoise vivant à Londres que j'ai rencontré lors de mon workshop à Oxford il y a quelques années.

j'en ai donc acheté à londres et je l'ai justement essayé lors d'une session de modèle vivant mercredi soir. bon, après plusieurs semaines d'absence, j'étais rouillée, mais j'ai quand même été très agréablement surprise par le résultat que donne ce crayon plomb soluble à l'eau. j'ai pu expérimenter différentes méthodes.

l'avantage principal de ce matériau est de pouvoir continuer à dessiner même dans l'eau pas encore absorbée par le papier. impressionnant. un incontournable selon moi. j'en ai trouvé chez curry's. il est disponible à prix raisonnable en crayon, craie, grosse craie, etc.

petite découverte, si vous avez une commande à faire chez amazon, je vous suggère cette série de waterpen, des pinceaux à réservoir. six pinceaux pour 12$, c'est une véritable aubaine.

en complément de billet, l'histoire du crayon plomb par une jeune femme qui a une boutique spécialisée à New York.

être calmement créatif

mercredi, mai 17, 2017

de par l'existence de mon blogue depuis plusieurs années, je suis maintenant sur quelques listes de communiqué de presse et je reçois parfois des livres sur la créativité. certains plus intéressants que d'autres.

en voici un pour les gens qui ne veulent pas se casser la tête. «Drawing Calm» est un livre sur la créativité visuelle comme un exercice de plaisir et de méditation. le livre est écrit par Susan Evenson, illustratrice entre autres choses. les exercices suggérés par Susan sont beaux, simples à réaliser et même si vous n'avez pas peur de la page blanche, les thèmes abordés vous sortiront sans doute un peu de votre zone de confort. rien de compliqué, je le répète.

la valeur ajoutée à cet ouvrage est les petits encadrés ici et là de Mary Rockwood Lane, éducatrice, qui explique les bienfaits psychologiques de tel ou tel exercice. trop peu nombreux, et trop courts, ils sont intéressants, car ils ajoutent un volet documenté sur les bienfaits de la créativité.

Pour moi, un livre d'été. lorsqu'on est entre les gros projets et que l'on veut continuer à créer sans se casser la tête, c'est un de ces livres à avoir sous la main. on part en vacances, encore là, une agréable façon de se vider la tête.

vous pouvez en voir plusieurs pages ici.

poésie urbaine, visitez dehors!

lundi, mai 15, 2017

londres • en marchant dans brick lane, nous nous sommes arrêtées pour regarder en détail les murs de ce passage qui semblaient dédié à la poésie très urbaine et aux cris du coeur ambiants.

des paroles qui nous ont fait sourire. là, j'ai beaucoup pensé à mon amie meb, qui aurait adoré. je partage ici quelques photos avec vous.








«Rubber stamping», le livre

samedi, mai 13, 2017

ma grande soeur nous avait déniché de bonnes adresses à londres. tout près du british museum, nous sommes allées chez Blade Rubber Stamp. une boutique assez grande dédiée aux étampes de toutes sortes et à tout ce qui touche les impressions simples à réaliser. nous avons parcouru l'espace le sourire aux lèvres.


c'est là que j'ai découvert le livre «Rubber stamping, Get creative with stamps rollers and other printmaking techniques» de Stephen Fowler. Dès que j'en ai feuilleté quelques pages, mon oeil de graphiste s'est allumé, et ce livre est devenu un incontournable pour moi. l'ouvrage est magnifique, les projets sont aussi très beaux en étant simples et très variés. le livre présente vraiment plusieurs créations en impression manuelle et elles sont toutes hors normes. un délice. je vais m'en inspirer pour mon propre travail, mais aussi pour les projets que je donne à mes étudiants.

Stephen Fowler est spécialisé dans ce genre d'impression. vous pouvez lire une interview ici et voir plusieurs pages de son livre ici.


envoi de mon bulletin ce matin

vendredi, mai 12, 2017

j'ai envoyé ce matin, avec plusieurs jours de retard, mon dernier bulletin créatif. j'espère que vous êtes toujours heureux de la recevoir.
de mon côté, j,ai toujours beaucoup de plaisir à le rédiger. donnez-moi des nouvelles ou abonnez-vous si ce n'est pas déjà fait.





se changer les idées créativement

mercredi, mai 10, 2017

c'est un peu quoi serve les voyages. mais on ne peut pas toujours partir pour découvrir des choses. il faut trouver des moyens de garder nos antennes créatives toujours en alerte.

sur ce billet vous trouverez certaines pistes que je pratique déjà de temps à autres. bien qu'on y parle de trouver des idées pour des logos, vous pouvez facilement faire un lien dans vos besoins créatifs. j'ai bien aimé: observer l'écriture manuscrite des gens qui vous entourent, aller dans une épicerie exotique pour y voir des emballages jamais vus, faire un reportage photo sur un thème de votre choix, visiter des marchés publics ou ventes de garage. bref, une multitude de choses à faire qui font du bien.

par quoi commencer...

lundi, mai 08, 2017

une semaine à londres est une semaine bien remplie. notre oeil est tellement sollicité par la vie en générale, les affiches, les gens, les commerces, les musées, qu'on en revient avec une tête où toutes les images se bousculent.

je vous en présente quelques-unes ce matin choisie un peu au hasard. ci-dessus, dans la boutique de matériel d'artiste L. Cornelissen & Son. on croit rêver!


une visite chez liberty. toute la beauté d'un design coloré réuni à cet endroit. découvert les objets de la collection Ibride.



aussi, un chocolat chaud mémorable près de brick lane.

*les photos sont parfois de ma nièce Daphnée ou de moi.

je reviens de Londres

samedi, mai 06, 2017

eh oui, une belle semaine par temps froid dans les rues de Londres. suivez mes billets en petits morceaux sur ce voyage bientôt.


Présenté par Blogger.
haut de la page